Différences entre blés modernes et blés anciens

Différences entre variétés modernes et variétés anciennes de blés

pain bis T80 posé sur une pelle à enfourner avec un épi de blés anciens
VARIÉTÉS MODERNES VARIÉTÉS ANCIENNES
Ayant subi des hybridations et plus récemment des manipulations génétiques (OGM) Cultivées avant la 1ère guerre mondiale
Paille courte, voire même utilisation de raccourcisseur de tige. Peu de production de matière organique. Peu sensible à la verse. Fabrication importante de paille, haute tige pouvant atteindre 1,80m à 2m. Problèmes récurrents de verse qui obligent à des adaptations sur la moissonneuse.
Très gourmandes en azote mais rendements élevés. Peu gourmandes en apport azoté mais rendements faibles.
Le sol n’est plus considéré que comme un support Bonne valorisation du terroir et du sol.
Production parfois plus faible en protéines. Question sur la qualité digestive de ces protéines qui pourraient être à l’origine de certaines allergies au gluten. Production de protéines souvent importantes. Le tube digestif arriverait plus facilement à démonter les protéines des variétés anciennes.
Les grains ne sont pas toujours réutilisables en semences. Une partie de la récolte peut être réutilisée en semence pour l’année suivante. Semences paysannes.
Le grain sèche par asphyxie de la tige qui sèche avant. Le grain mûrit avant que la tige ne sèche.
Uniformité des grains et épis. Les épis ne sont pas uniformes avec des différences de maturation.

Source : « Voyage autour des blés paysans », 2008, Réseau Semences Paysannes

 

Vente directe au fournil

le MARDI de 17h à 19h

Marie Boland Couchoud

Le Grand Mouligné

47360 Montpezat d’Agenais

07 50 22 17 43

soleil.levain@gmx.fr